Saison 21-22 : Filiations, les séries en abonnement

Les tickets individuels pour les concerts de la saison 2021-2022 seront en vente à la rentrée, dès que les mesures d'accueil du public seront connues.

Vous pouvez dès à présent souscrire un ou plusieurs abonnements à nos séries « fixes », sans placement immédiat. Il ne sera malheureusement pas possible de vous proposer un abonnement « à la carte » pour cette saison. Nous procéderons à l’attribution et à l’envoi des places dès que les mesures d’accueil du public pour la rentrée seront connues, dans le respect des priorités habituelles de placement de nos abonnés bien entendu.

Cette formule nous semble la plus « raisonnable » au regard de la situation actuelle. Nous espérons vivement qu’elle vous agréera et que nous pourrons une nouvelle fois compter sur votre fidélité, si essentielle à la vie de votre Orchestre.

 

 

LES SÉRIES EN ABONNEMENT

 

Prestige

Le meilleur de la saison symphonique avec 5 rendez-vous incontournables du vendredi soir.

Pour son ouverture de saison, l’OPRL explore avec Gergely Madaras trois chefs-d’œuvre de la Russie éternelle. À Noël, cap sur l’Angleterre pour une version symphonique du mythique album Abbey Road des Beatles. Au Nouvel An, l’Orchestre met à l’honneur le roi des concertos pour piano, le Troisième de Rachmaninov, avant de se plonger dans la plus autobiographique des Symphonies de Chostakovitch et de terminer par un tour dans l’espace pour contempler Les planètes de Holst. De grands solistes comme Denis Kozhukhin, Nikolaï Lugansky, Evgeny Nikitin ou Frank Peter Zimmermann seront du voyage.

Voir le programme

Grands classiques

Le grand répertoire symphonique à travers 5 concerts emblématiques qui vous permettront de réviser vos… classiques !

La Cinquième de Tchaïkovski, Spartacus de Khatchaturian, la Symphonie de Chausson, la Simple Symphony de Britten et tant d’autres classiques sont au programme de cette nouvelle saison, marquée également par le bicentenaire de la naissance de César Franck, représenté par l’incontournable Symphonie et quelques œuvres concertantes pour piano rarement jouées. Les grands solistes ne manquent pas à l’appel avec Victor Julien-Laferrière, Florian Noack, Marc Bouchkov ou encore Alison Balsom.

Voir le programme

OPRL+

5 concerts « augmentés » qui font dialoguer la musique classique avec les autres arts.

Pour cette nouvelle saison d’OPRL+, l’Orchestre accompagne le film aux 6 Oscars La La Land, il donne la réplique à Avishai Cohen, l’un des plus grands jazzmen d’aujourd’hui, fait dialoguer le minimalisme de Philip Glass avec les magnifiques photos de Frans Lanting, explore l’intimité de Mahler grâce au Symphonic Cinema de Lucas van Woerkum et rencontre l’imaginaire musical chatoyant de Respighi, mis en images par le prestigieux collectif La Fura dels Baus.

Voir le programme

 

Chez Gergely

Entre classiques d’hier et musiques d’aujourd’hui, Gergely Madaras partage ses coups de cœur symphoniques le dimanche après-midi.

Le Directeur musical de l’OPRL évoque les joies du Paradis à travers la plus pastorale des Symphonies de Mahler, il associe les envolées impressionnistes de Debussy à la nouvelle création d’Éric Gerstmans, révèle les beautés secrètes d’un chef-d’œuvre méconnu, la vaste Première Symphonie de son compatriote Ernő Dohnányi, avant de conclure sur cette ode à la tendresse et à l’amour qu’est le Requiem allemand de Brahms.

Voir le programme

Les samedis en famille

Un moment musical pour les petites et les grandes oreilles !

Les petits, les grands et les très grands enfants sont invités en famille à la découverte des chefs-d’oeuvre pour grand orchestre. Cette saison, l’OPRL revêt sa chapka russe, s’aventure dans les immensités du système solaire, remonte le temps jusqu’à l’Antiquité et s’offre, rien que pour le plaisir, un Apprenti sorcier et un album des Beatles.

À partir de 8 ans.
Gratuit pour les moins de 16 ans.
Avec le soutien d'Ethias

Voir le programme

Music Factory

Découvrir le classique... autrement !

Pierre Solot, musicien, homme de radio et de théâtre, prend les commandes à la présentation des Music Factory 21-22 ! Au programme de ces concerts découvertes : un ton décontracté et dynamique, des extraits multiples et bien sûr les thèmes originaux qui font le succès de la série. Fils rouges de cette saison : les personnages diaboliques, les péchés capitaux, la forêt enchanteresse et les compositeurs des USA. Un voyage musical à travers toutes les époques pour découvrir en s’amusant aux côtés de l’OPRL.

À partir de 12 ans.
Gratuit pour les moins de 26 ans.
Avec le soutien d'Ethias

Voir le programme

Piano 5 étoiles

Un feu d’artifice pianistique et 5 personnalités de grande classe à découvrir.

Le piano Steinway et l’acoustique de la Salle Philharmonique offrent aux grands pianistes de notre temps des conditions rêvées pour leurs récitals. La Géorgienne Nino Gvetadze plonge dans l’intimité de Schumann ; le tout jeune Eric Lu, Premier Prix du Concours de Leeds 2018, a imaginé un programme romantique dominé par Schubert, Schumann et Brahms. David Kadouch marche sur les pas d’Emma Bovary et met à l’honneur les compositrices du XIXe siècle. Nelson Goerner convoque quelques grands maîtres, de Bach à Bartók, tandis que Fazil Say s’offre une Sonate « Clair de lune » et le chant du cygne de Schubert.

Voir le programme

 

Musiques anciennes

Les grands noms des musiques anciennes à la Salle Philharmonique !

Pour cette nouvelle saison, l’Ensemble Correspondances met à l’honneur les motets de Charpentier et du Liégeois Henri Du Mont, un génie vénéré par Louis XIV, Clematis imagine un oratorio de Noël à partir des musiques des plus grands compositeurs baroques allemands, et l’Ensemble Huelgas explore les grandes pages de la polyphonie profane et sacrée.

Voir le programme

Musiques du monde

Voyager, dans l’espace et dans le temps.

Les musiques du monde incitent à la rencontre et invitent au voyage : aujourd’hui plus que jamais, cette ouverture salutaire permet de mesurer que l’art de la musique a rendu possible bien des échanges culturels et perpétué de nombreuses traditions, sans pour autant être synonyme de repli sur soi. Les polyphonies corses d’A Filetta au cœur de la Méditerranée, le métissage de Nawaris, de Bach à Bagdad, le violon nomade d’Europe occidentale revisité grâce aux manuscrits anciens, et les liens indéfectibles qui unissent le chant et la danse flamenco aux poètes espagnols, en offriront la preuve à la Salle Philharmonique.

Étienne Bours, présentation
En collaboration avec les Jeunesses Musicales de Liège

Voir le programme

Orgue

Le grand orgue de la Salle Philharmonique rivalise avec la trompette, se mue en orgue de cinéma, puis dialogue avec deux chanteurs et cinq instrumentistes.

Trois approches contrastées : le Français Ghislain Leroy se mesure à l’agilité de la trompette de Romain Leleu, l’Allemand David Franke improvise sur Le dernier des hommes de Murnau, et le Belge Bernard Foccroulle se nourrit du répertoire ancien pour mieux aborder la création contemporaine, avec l’Ensemble InAlto.

Voir le programme