El Sistema Liège

L’orchestre dans la cité comme instrument d’intégration sociale

Depuis le mois d’octobre 2015, environ 200 enfants de divers quartiers de Liège, âgés de 6 à 12 ans, se forment gratuitement en ateliers collectifs à l’apprentissage d’un instrument et du chant, encadrés par les musiciens-intervenants de l’A.S.B.L. ReMuA et par des musiciens de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Chaque année vers la fin du mois de mai, un concert avec l’OPRL couronne cette année de travail. Cette initiative s'inspire du programme d'éducation musicale développé au Venezuela, qui prône l’art musical comme école de vie sociale, permettant aux enfants de viser l’excellence et de construire un esprit de solidarité à travers la discipline de l’orchestre. La Ville de Liège apporte un soutien financier et structurel à cette opération qui offre une nouvelle illustration à la charte communale de coopération culturelle.

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et l’A.S.B.L. ReMuA (Réseau de Musiciens-intervenants en Ateliers, Sarah Goldfarb) s’associent, soutenus par la Ville de Liège pour donner vie à El Sistema Liège, un projet musical impliquant environ 200 enfants, inspiré du programme d’éducation musicale développé au Venezuela.

Durant toute l’année scolaire, depuis octobre 2015, les musiciens-intervenants de ReMuA se rendent chaque semaine dans plusieurs écoles pour former, avec les enfants, des orchestres et chœurs de quartier. Chaque enfant reçoit en moyenne 4 heures de pratique instrumentale ou 2 heures de pratique vocale par semaine, gratuitement, au sein de son école ou en activité parascolaire (via les maisons des jeunes ou les centres culturels). Les instrumentistes se voient prêter un instrument pour toute la durée du projet.

L’encadrement est complété par la participation d’une dizaine de musiciens de l’OPRL qui se sont associés volontairement au projet pour travailler régulièrement avec les enfants. En parallèle, les enfants assistent à des répétitions de l’OPRL à la Salle Philharmonique et rencontrent des chefs d’orchestre impliqués dans des projets similaires (comme le Vénézuélien Domingo Hindoyan, ou Zahia Ziouani).

À la fin de l’année scolaire, l’OPRL (environ 50 musiciens) et les enfants donnent ensemble trois concerts, en milieu scolaire et en concert public gratuit à la Salle Philharmonique de Liège, dont le programme est inspiré par la thématique de saison de l’OPRL. Ce concert est dirigé chaque année par Nick Hayes (compositeur, arrangeur et chef en résidence à ReMuA), qui arrange et compose des œuvres symphoniques accessibles aux enfants.

Ce projet d’envergure qui mobilise notamment les écoles de Morinval, Basse-Wez, Bressoux/Droixhe, Glain, Wandre, et Saint-Léonard, tous réseaux scolaires confondus, permet aux enfants, de la 2e à la 6e primaire, d’apprendre les bases musicales et techniques, les règles du travail en orchestre ou en chœur, et de développer écoute, attention, persévérance. Déjà développé à Bruxelles et à Mons par les équipes de ReMuA, El Sistema Liège est lui aussi fondé sur le principe des 4 "A" :

Action sociale : quand on apprend à un enfant à jouer d’un instrument en collectif, on lui donne le goût de la coopération, de l’harmonie, du respect des règles. On lui permet de représenter fièrement son quartier, sa communauté ou son école lors des concerts. L’enfant grandit avec l’estime de soi et de sa famille aux yeux de la société.

Action éducative : instrument en main, à l’orchestre, on (ré)apprend à apprendre, à se concentrer, à s’écouter, à persévérer, à réconcilier les notions d’effort, de discipline et de progrès avec celle de plaisir. On apprend le soin en faisant attention à son instrument, tant à l’école qu’à la maison, ou au lieu de répétition. On apprend l'autonomie et le travail individuel, on cultive l’excellence.

Action de médiation musicale : les enfants découvrent la musique, les compositeurs, leurs œuvres. Ils échangent avec des musiciens professionnels, ceux de ReMuA et ceux des orchestres partenaires. Leurs horizons s’élargissent, leurs ambitions aussi.

Action culturelle : les enfants et leurs familles découvrent les lieux culturels de leur ville, les enfants s’y produisent, encadrés par des ensembles professionnels, les parents s’y sentent les bienvenus et s’approprient ces lieux souvent méconnus.

 Pour en savoir plus, consultez le site : www.remualiege.be