Concert de Nouvel An : changement de soliste

Rémi Geniet

Souffrant, le pianiste ukrainien Alexander Gavrylyuk ne pourra pas interpréter ce vendredi 10 janvier le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski avec l’OPRL et Gergely Madaras. Il est remplacé au pied levé et dans la même œuvre par le jeune pianiste français Rémi Geniet (né en 1992), connu notamment pour avoir remporté en 2013, à l’âge de 20 ans, le 2e Prix du Concours Reine Elisabeth. Ce concert est d’ores et déjà complet.

 

Rémi Geniet a fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Brigitte Engerer et à l’École Normale de Musique Alfred Cortot dans la classe de Rena Shereshevskaïa ; il a également travaillé avec Evgeni Koroliov à Hambourg et étudié la direction d’orchestre auprès de George Pehlivanian.  En 2015, il a été accueilli au sein des prestigieux Young Concert Artists de New York. Aujourd’hui, en parallèle à sa carrière de chambriste, il joue avec de nombreux orchestres de renom international (Paris, Genève, Barcelone, Saint-Pétersbourg, Séoul, Hong Kong, Kansai, Hiroshima, Saint-Louis, Seattle, New York…). Ses albums consacrés à Bach (2015) et Beethoven (2017), chez Mirare, ont été loués par la critique. www.remigeniet.com