Archives des actualités - Saison 2015/2016

Retrouvez ci-dessous les archives des actualités de la saison en cours.
Pour les actualités courantes, merci de vous rendre sur la page d'accueil.

[16.08.2016]
Réouverture de la billetterie de l'OPRL

La billetterie de l'OPRL rouvre ses portes ce mardi 16 août. Durant 10 jours, son activité sera centrée exclusivement sur la vente d'abonnements, exception faite du concert "La Porte d'Orient" (25/09) disponible au ticket. détails

Les ventes au ticket pour les concerts de la saison 2016-2017 débutent :
  • dès le lundi 29 août pour les abonnés à 25 concerts au moins et les Amis de l'Orchestre

  • le dimanche 4 septembre pour tout le public.

[24.06.2016]
SYMPHONIE PASTORALE À BRAINE-LE-COMTE

Le 29 juin, l'OPRL donne son dernier concert de la saison à Braine-le-Comte. Au programme, la 6e de Beethoven et le Concerto pour violon de Brahms avec Lorenzo Gatto. détails

Pour fêter le retour de l’été, l’OPRL et Karel Deseure s’offrent une escapade à l'église Saint-Géry de Braine-le-Comte, le mercredi 29 juin, à 20h. L'occasion pour d'évoquer la campagne beethovénienne à travers les tableaux pittoresques de la célèbre Symphonie «Pastorale (1808). Également de la partie, le violoniste Lorenzo Gatto (2e Prix du Concours Reine Élisabeth 2009) se mesure au redoutable Concerto pour violon de Brahms, le roi des concertos allemands, écrit pour le violoniste virtuose Joseph Joachim. Une belle manière terminer la saison avec panache !

[24.06.2016]
CLASSIC ACADEMY 2016 : AND THE WINNER IS... SOFIA GANTOIS

À l’issue d’une soirée de très haut niveau, le Prix de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège a été décerné à la flûtiste Sofia Gantois. Le Prix du Public a été attribué à l'accordéoniste Cristian Perciun. détails

La Classic Academy 2016 s’est clôturée ce mardi 21 juin dans le cadre de la Fête de la musique. Sélectionnés en février dernier parmi les meilleurs étudiants de chaque conservatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Bruxelles, Liège, Mons et l’IMEP de Namur), quatre jeunes musiciens ont eu l’occasion de jouer pour la première fois en solistes, avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège dirigé par Christian Arming : une façon pour l’OPRL d’offrir un tremplin vers la pratique professionnelle. Le concert était présenté par le journaliste Alain Gerlache (RTBF). La flûtiste Sofia Gantois (23 ans, Conservatoire Royal de Liège), l'accordéoniste Cristian Perciun (22 ans, IMEP, Namur), le guitariste Thibault Debehogne (22 ans, Arts² Mons) et le pianiste Silviu Dumitrache (23 ans, Conservatoire Royal de Bruxelles) ont offert un concert de haut vol. Pour clôturer la soirée, le vainqueur de l’édition 2015, Max Charue, réinvité à jouer en soliste avec l’OPRL, a choisi de commander un Concerto pour percussions au jeune compositeur belge Gwenaël Grisi. Intitulée Excursions, cette œuvre magnifique illustre elle aussi, si besoin, la qualité des talents musicaux que compte la Fédération Wallonie-Bruxelles. Deux prix ont été décernés : le « Prix de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège » (les musiciens de l’OPRL et Christian Arming) a été attribué à Sofia Gantois qui a interprété le Concerto pour flûte en ré mineur de C.P.E. Bach. Elle est invitée à jouer en soliste avec l’Orchestre lors de la Fête de la musique 2017. Le « Prix du public » a été attribué à l'accordéoniste Cristian Perciun pour son interprétation de l'Opale Concerto de Galliano. IL est invité à la Salle Philharmonique de Liège pour un récital dans la série « Musique à midi ». Les autres candidats, le guitariste Thibault Debehogne et le pianiste Silviu Dumitrache ont été chaleureusement applaudis par un public nombreux et enthousiaste. 

[24.06.2016]
L’ÉTÉ, L’OPRL ENREGISTRE

Deux sessions d’enregistrements occupent l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège en cette fin de saison, dans des registres très différents mais tout aussi essentiels : le patrimoine musical belge avec Joseph Jongen, et...détails

JOSEPH JONGEN : œuvres concertantes pour violoncelle En deux ans, l’OPRL et le label Musique en Wallonie ont publié trois enregistrements, consacrés à Eugène Ysaÿe (« Harmonies du soir », 2014, et « Neiges d’antan », 2016) et à Joseph Jongen (« Pages intimes », 2015). Christian Arming, directeur musical de l’Orchestre, est à sa tête pour un nouveau projet, enregistré fin juin à la Salle Philharmonique ; le violoncelle est à l’honneur avec notamment deux inédits au disque, les deux Poèmes pour violoncelle et orchestre (opus 16 et opus 46). Pièce maîtresse du CD, le Concerto pour violoncelle op. 18 complète cet enregistrement, dont les parties solistes sont assurées par le violoncelliste français Henri Demarquette. COMPTINES : un support pédagogique En octobre 2015, l’OPRL créait une animation pédagogique sur le thème des comptines. Jean-Pierre Haeck, cheville ouvrière du projet, dirigeait l’Orchestre, assurait la présentation auprès des enfants, et a composé pour l’OPRL des orchestrations d’une dizaine de comptines célèbres : un outil formidable et inédit qui permet aux têtes blondes de découvrir les instruments, des notions musicales… et de participer au concert. Avec le soutien de la Province de Liège, cette animation, proposée à nouveau la saison prochaine (en scolaires et en « Samedis en famille »), disposera désormais d’un support sonore numérique, mis à disposition des écoles. L’Opéra Royal de Wallonie offre la participation de sa Maîtrise pour les parties chantées.  L’OPRL espère pérenniser également cet enregistrement (réalisé fin juin) par la sortie d’un livre-disque en 2017.

[15.06.2016]
« CLASSIC ACADEMY » À L’OPRL : LA FÊTE (DE LA MUSIQUE) DES JEUNES TALENTS

Quatre candidats et quatre instruments différents, dans des concertos de C.P.E. Bach, Grieg, Rodrigo et Galliano : une soirée festive et gratuite, et le public vote ! Cerise sur le gâteau, Max Charue, Prix de l’Orchestre en 2015,...détails

Le mardi 21 juin, à 19h (!), la Salle Philharmonique de Liège célèbre la Fête de la musique avec la troisième édition de la « Classic Academy » ! Ce concours, qui vise avant tout à permettre aux étudiants des conservatoires francophones de jouer en solistes avec grand orchestre, propose d’entendre quatre jeunes musiciens, issus des Conservatoires de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Bruxelles, Liège, Mons) et de l’IMEP (Namur), dans un programme varié et festif. Sélectionnés en février dernier, la flûtiste Sofia Gantois (23 ans, Conservatoire de Liège), l'accordéoniste Cristian Perciun (22 ans, IMEP, Namur), le guitariste Thibault Debehogne (22 ans, Arts² Mons) et le pianiste Silviu Dumitrache (23 ans, Conservatoire de Bruxelles) jouent le concerto de leur choix, avec l’OPRL dirigé par Christian Arming. La soirée est présentée par le journaliste Alain Gerlache (RTBF). Au menu, des œuvres concertantes de Carl Philipp Emanuel Bach, Richard Galliano, Joaquin Rodrigo et Edvard Grieg. Le public est invité à venir les soutenir et à voter pour eux lors de cette finale. L’Orchestre décerne lui aussi un prix, qui offre au lauréat la possibilité de jouer en concert avec l’OPRL la saison prochaine. Le percussionniste Max Charue (photo), vainqueur de l’édition 2015, clôture ainsi la soirée avec la création d’Excursions, concerto pour percussions, œuvre qu’il a commandée au jeune Gwenaël Grisi, 26 ans, issu d’Arts² Mons, où il a été l’élève de Claude Ledoux. Le concert est gratuit (tickets à retirer à la billetterie de la Salle Philharmonique, 2 places maximum par personne).

[15.06.2016]
LES PORTRAITS DE LA CLASSIC ACADEMY : SOFIA GANTOIS

À 23 ans, cette flûtiste étudiante au Conservatoire Royal de Musique de Liège aime le rock acrobatique et la musique contemporaine. Avec l'OPRL et Christian Arming, elle interprètera des extraits du concerto de C.P.E. Bach. détails

Le mardi 21 juin, à 19h (!), la flûtiste Sofia Gantois sera la première candidate de la Classic Academy. Née en Belgique, en 1993, elle a grandi dans les environs de Zaventem dans une famille néerlandophone. Ses parents sont professeurs de sport. Ils souhaitent néanmoins que leur fille puisse s’ouvrir au plus grand nombre de disciplines possible. C’est pourquoi Sofia fait énormément de gymnastique durant son enfance, tout en étudiant assidûment la musique. À 14 ans, il a fallu faire un choix. La musique l’a emporté. Elle s’inscrit au Conservatoire Royal de Musique de Liège dans la classe de Toon Fret. Elle interprète de préférence la musique du XXe siècle et la création. Parmi ses compositeurs fétiches : Arnold Schoenberg dont elle admire le Pierrot lunaire et la Première Symphonie de chambre. Ouverte aussi aux autres musiques, elle a découvert l’œuvre du trompettiste jazz Chet Baker qui la touche, tout comme l’univers de la chanteuse Regina Spektor. Elle adore le rock’n’roll des années 60 et pratique le rock acrobatique. Elle apprécie en particulier le chanteur mexicain Enrique Guzmán, « un vrai génie ». En dehors de la musique, elle pratique du jogging et de la couture. Pendant les vacances, elle confectionne volontiers ses propres robes : « j’ai commencé une robe longue pour la Classic Academy mais je n’ai pas eu le temps de la terminer ». Grande lectrice, elle dévore quand elle a le temps essentiellement des romans policiers. Sofia a également créé un ensemble de musique de chambre spécialisé dans le répertoire contemporain et formé de huit musiciens du Conservatoire de Liège. Elle l’a surnommé l’Ensemble Hopper, en hommage au peintre Edward Hopper qui est son artiste préféré. Elle aime les climats de solitude que dégagent les personnages de ses tableaux, cela lui rappelle l’isolement d’un musicien devant une partition nouvelle. En cuisine, elle aime particulièrement la viande  et se réjouit de ne jamais prendre le moindre kilo. Elle n’a pas encore eu la possibilité de beaucoup voyager, mais elle est déjà allée au Mexique. Elle aimerait découvrir la Suède, car elle trouve la langue très belle et Madagascar « parce que la nature et les animaux y sont incroyables ». En Belgique, aime Leuven et Liège, où elle habite depuis peu, ville qu’elle trouvait triste et grise et dont elle a découvert à la longue, les richesses. Si elle devait soutenir une cause humanitaire, ce serait Médecins du monde. Parmi ses phobies : le futur. « Pour les musiciens d’aujourd’hui, il n’est pas facile de se projeter dans l’avenir »… Elle est heureuse de participer à la Classic Academy ; l’expérience se combine avec ses examens de fin d’études, et « c’est un rêve de terminer son Master 2 sur scène avec un orchestre ». Elle a choisi le Concerto pour flûte de C.P.E. Bach, qui fait partie de son top 3 avec ceux de Reinecke et de Nielsen. C’est pour elle « un concerto extraordinaire, rempli de contrastes, de changements rythmiques, il y a une explosion de couleurs magnifiques ». Propos recueillis par Stéphane Dado



[15.06.2016]
LES PORTRAITS DE LA CLASSIC ACADEMY : CRISTIAN PERCIUN

Étudiant à l’IMEP (Namur), ce jeune accordéoniste moldave de 22 ans passionné par le monde orthodoxe et, comme Hélène Grimaud, par les loups, il interprète pour la première fois en concert l’Opale Concerto de Galliano.détails

L’accordéoniste Cristian Perciun est né en 1993, à Chișinău, capitale de la Moldavie. Enfant, avant d’entrer en contact avec la musique, il découvre d’abord les danses de salon, un art que sa mère adore. Elle souhaite que son fils devienne un jour danseur professionnel. Des difficultés financières l’obligent à partir travailler à l’étranger. Le jeune Cristian reste en Moldavie et est confié à une tutrice mélomane qui aime passionnément l’accordéon et lui donne envie d’en jouer. Elle le met en contact avec un professeur de la capitale. Très vite, Cristian devient un jeune virtuose et intègre l’ensemble Accordion Brio, un orchestre réputé d’accordéonistes moldaves avec lequel il traverse l’Europe. « L’expérience a duré jusqu’en 2008. Elle était formidable mais les voyages nous semblaient difficiles à supporter car nous parcourions toutes les routes en car, parfois jusqu’en Finlande. On a pu découvrir ainsi les différents niveaux des ensembles européens et on s’est rendu compte que notre  niveau était très élevé ». En 2008, à 15 ans, sa famille s’installe en Belgique. Il doit renoncer à ses études en Moldavie, quitter son ensemble et laisser sur place son accordéon. Installé à Charleroi, il décide d’apprendre en 2009 l’accordéon chromatique, un instrument dont la technique diffère en tous points de l’accordéon moldave. Après un an déjà, il remporte un concours à Roubaix. En 2013, il rencontre son professeur actuel, Christophe Delporte, qui l’invite à se perfectionner à l’IMEP (Namur). Ses souvenirs musicaux les plus forts, il les doit à l’Accordion Brio : « Être entouré par une trentaine d’accordéonistes qui forment avec vous une véritable famille est une expérience unique ». Pour retrouver ces sensations, il aimerait créer un ensemble de musiques de l’Est. « C’est dans la musique populaire slave que je me retrouve le plus même si j’aime aussi les tangos de Piazzolla ou le répertoire tzigane ». En concert, il se met volontiers en scène, il fait preuve d’humour et interagit avec le public. Parmi les interprètes qu’il admire : le duo Paris-Moscou mais aussi l’accordéoniste Wenceslas Simonov qui lui a appris une technique pour jouer plus vite. En dehors de l’accordéon, il aime profondément la musique chorale orthodoxe, en particulier la Liturgie de saint Jean Chrysostome de Rachmaninov. Il écoute également du jazz (celui de Frank Sinatra, Samuel Davis Junior, Dean Martin, Ella Fitzgerald), du gospel (Smokie Norful) ou du disco des années 1970. Il a pratiqué longtemps le volley-ball avant de se lancer dans le kayak et la randonnée. Malgré sa principale phobie, le vertige, il aime contempler la nature. Les animaux, en particulier les loups, le fascinent. « Je m’inspire volontiers de leur mode de vie car ils sont souvent plus humains que nous. J’aimerais faire partie d’une association qui protège les loups ». En littérature, il aime les livres sacrés, à commencer par la biographie et les écrits de Séraphin de Sarov, un mystique russe du XIXe siècle. Ce goût pour le monde orthodoxe est aussi au cœur de son intérêt pour la peinture d’El Greco et pour les icônes (russes, grecques ou moldaves). Pas particulièrement cinéphile, il aime néanmoins les films qui font passer des messages ciblés. Jim Carrey est son acteur préféré. Il aime voyager : « en particulier en Finlande, un pays qui m’a beaucoup impressionné pour sa nature. J’aimerais y retourner. Je reste aussi attaché à ma Moldavie natale ». La cuisine moldave est d’ailleurs sa cuisine préférée. Son coup de cœur en Belgique : la ville de Namur. Il est heureux de participer à la Classic Academy. Ce sera sa première expérience avec un orchestre symphonique et l’occasion de retrouver des sensations qu’il a expérimentées avec l’Accordion Brio. Il a choisi d’interpréter avec l'OPRL et Christian Arming l’Opale Concerto de Richard Galliano. « C’est un compositeur que j’ai rencontré. Sa personnalité se reflète totalement dans cette musique. J’ai aussi choisi ce concerto parce que c’est une musique qui fait plaisir à la fois aux professionnels et aux amateurs ». Propos recueillis par Stéphane Dado

Résultats 1 à 7 sur 112
<< Début < Précédent 1-7 8-14 15-21 22-28 29-35 36-42 43-49 Suivant > Fin >>