Agenda
« Février - 2017 »
LuMaMeJeVeSaDi
 01
02
03
04
05
060708091011
12
1314
15
16
17
18
19
202122
23
2425
26
27
28
 
  Festival EXILS : Le Block 15
03.02.2017 - 20:00 - LIÈGE, La Cité Miroir Artiste/ensemble invité
  Flagey Piano Days
12.02.2017 - 20:15 - BRUXELLES, Flagey Concert en déplacement
  Musiques du monde : Mongolie / Egschiglen
23.02.2017 - 20:00 - LIÈGE, Salle Philharmonique Artiste/ensemble invité
  Piano 5 étoiles : Momo Kodama
26.02.2017 - 16:00 - LIÈGE, Salle Philharmonique Artiste/ensemble invité
  Happy Hour ! : Percutant !
28.02.2017 - 19:00 - LIÈGE, Salle Philharmonique Artiste/ensemble invité
details
05.02.2017 [16:00] - LIÈGE, Salle Philharmonique
Type: Concerts de l'OPRL
Abonnement(s): Abonnement à la carte,Festival « Exils »

Festival EXILS : Sérénades pour cordes

Genre(s): symphonique, après-midi
Artistes
Ralph Szigeti, alto
Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Christian Arming, direction
Programme
KŘENEK
Élégie symphonique
HINDEMITH
Trauermusik
J. SUK
Méditation sur le vieux choral tchèque « Saint-Wenceslas »
DVOŘÁK
Sérénade pour cordes
En savoir plus sur le concert

Dès les années 1930, toute œuvre jugée amorale ou décadente est qualifiée de « musique dégénérée » (Entartete Musik) et proscrite. On interdit ainsi les partitions de Křenek dont l’Élégie (1946) est un hommage à la mémoire de Webern, ou celles de Hindemith, auteur en 1936 d’une Musique funèbre pour alto à la mémoire du roi d’Angleterre Georges V. Les Slaves sont également la bête noire des nazis, Tchaïkovski en tête !... Dvořák et Suk font figure d’exception, en tant que Tchèques, dans l’extraordinaire foyer culturel qu’est le ghetto de Terezín.

Avec le soutien de la Wallonie


Biographies
Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Créé en 1960, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) est la seule formation symphonique professionnelle de la Belgique francophone. Soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles (avec le concours de la Loterie Nationale), la Ville de Liège et la Province de Liège, l’OPRL se produit à Liège, dans tout le pays et dans les grandes salles d’Europe. Sous l’impulsion de ses Directeurs musicaux Fernand Quinet,  Manuel Rosenthal, Paul Strauss, Pierre Bartholomée, Louis Langrée, Pascal Rophé et Christian Arming (depuis 2011), l’OPRL s’est forgé une identité sonore au carrefour des traditions germanique et française. À une volonté marquée de soutien à la création, de promotion du patrimoine franco-belge, d’exploration de nouveaux répertoires s’ajoute une politique discographique forte de plus de 80 enregistrements. Depuis plus de 15 ans, l’OPRL a pris le parti d’offrir le meilleur de la musique au plus grand nombre, avec des formules originales comme les Music Factory, les Samedis en famille ou les Concerts du chef. L’OPRL est également soucieux de son rôle citoyen tout au long de l’année, en allant vers des populations plus éloignées de la culture classique. Ses saisons permettent d’inscrire des collaborations importantes et régulières avec les autres formations orchestrales de Belgique ou d’Europe et tous les acteurs culturels majeurs du quotidien. www.oprl.be • www.facebook.com/orchestreliege • www.twitter.com/orchestreliege  (Pour accéder à la bio complète de l'OPRL, cliquez sur le lien "Détails" ci-dessous).
Christian Arming
Né en 1971 à Vienne, Christian Arming a grandi à Hambourg. Disciple de Leopold Hager, il collabore étroitement avec Seiji Ozawa à Tanglewood et Tokyo. En 1995, à 24 ans, il est le plus jeune chef nommé à la tête de l’Orchestre Philharmonique Janáček d’Ostrava (1995-2002). De 2001 à 2004, il est Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Lucerne, et de 2003 à 2013, du New Japan Philharmonic de Tokyo, où il succède à Seiji Ozawa. Christian Arming a dirigé plus de 50 orchestres dans le monde. Il est également très demandé à l’opéra. En 2011, il a pris ses fonctions de Directeur musical de l’OPRL. À Liège, il met l’accent sur le répertoire d’Europe centrale, profite de la tradition que cultive l’OPRL dans le domaine de la musique contemporaine, transmet sa connaissance de la musique slave (tchèque en particulier), et enrichit le répertoire français cher à l’Orchestre. Il a enregistré des œuvres de Brahms, Beethoven, Mahler, Bruckner, Janáček, Schmidt, Rihm et Escaich. Ses enregistrements avec l’OPRL, consacrés à Franck (2012, Fuga Libera), Saint-Saëns (2013, Zig-Zag Territoires), Gouvy (2014, Palazzetto Bru Zane) et Wagner (2015, Naïve) ont suscité de très belles critiques. « […] direction magistrale de Christian Arming au pupitre d’un OPRL en grande forme. […] le Wagner de ce chef autrichien s’avère captivant d’un bout à l’autre. (ResMusica, 17/10/2015) (Pour accéder à la bio complète de Christian Arming, cliquez sur le lien "Détails" ci-dessous).
Ralph Szigeti
Né dans une famille de musiciens, Ralph Szigeti commence le violon à six ans avec son père, Florin Szigeti, membre fondateur du Quatuor Enesco. Après avoir obtenu son Prix de Cycle spécialisé en violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, il commence, en septembre 2006, l’étude de l’alto avec Marie-Christine Witterkoer, et est admis quatre mois plus tard au Conservatoire Supérieur de Paris, dans la classe d’alto de Sabine Toutain, où il obtient un Master en 2012. Ralph Szigeti côtoie des artistes aussi prestigieux que Wolfram Christ, Sadao Harada, Nobuko Imai, Garth Knox, Vladimir Mendelssohn, Hagai Shaham, Seiji Ozawa, Jean Sulem, Richard Wolfe, le Tokyo Quartet, les solistes de l'Orchestre Philharmonique de Vienne… Comme soliste et chambriste, il  joue dans de nombreux pays (France, Espagne, Suisse, Finlande…) et de prestigieuses salles de concerts (Salle Pleyel à Paris, Victoria Hall de Genève, Musikverein de Vienne, Basilique Saint-Pierre de Rome…). Après des études en analyse, histoire de la musique et harmonie/écriture, Ralph Szigeti obtient un Diplôme de direction d’orchestre à l'École Normale de Paris, dans la classe de Dominique Rouits, en 2014. Il est actuellement alto solo de l’Orchestre de Douai, de l’Orchestre d’Auvergne et alto solo/chef de pupitre de l’OPRL. En novembre 2016, il participait au concert « Happy Hour ! Autour d’Enesco » (avec George Tudorache, Claudia Bara et Camelia Stefanescu).
Partage
| More
Extraits videos
Flash is required!

KŘENEK, Élégie symphonique


Flash is required!

HINDEMITH, Trauermusik


Flash is required!

J. SUK, Méditation sur le vieux choral tchèque « Saint-Wenceslas »


Flash is required!

DVOŘÁK, Sérénade pour cordes