Agenda
« Mars - 2017 »
LuMaMeJeVeSaDi
 
01
020304
05
06070809
10
11
12
131415161718
19
202122232425
26
272829
30
31 
  Orgue : HipOrgue
05.03.2017 - 16:00 - LIÈGE, Salle Philharmonique Artiste/ensemble invité
  Le château de Barbe-Bleue
11.03.2017 - 20:00 - ANVERS, Salle Reine Élisabeth Concert en déplacement
  Musiques anciennes : Il pianto d’Orfeo
12.03.2017 - 16:00 - LIÈGE, Salle Philharmonique Artiste/ensemble invité
  Piano 5 étoiles : Kristian Bezuidenhout
26.03.2017 - 16:00 - LIÈGE, Salle Philharmonique Artiste/ensemble invité
  Bruckner 8
30.03.2017 - 20:00 - BRUXELLES, Palais des Beaux-arts Concert en déplacement
details
04.02.2017 [20:00] - LIÈGE, Théâtre de Liège, Salle de l’Œil vert
Type: Artiste/ensemble invité
Abonnement(s): Festival « Exils »

Festival EXILS : Après la fin

Genre(s): musique de chambre, séance commentée
Artistes
Stéphanie-Marie Degand, violon
Emmanuelle Cordoliani, scénographie et voix
Programme
BLOCH
Nigun pour violon seul
SCHULHOFF
Sonate pour violon seul
BARTÓK
Sonate pour violon seul
En savoir plus sur le concert

« Après la fin ». Ce vers, le poète Katzenelson l’écrit au camp de Vittel, quelques semaines avant son anéantissement à Auschwitz. Son questionnement sur la fin inéluctable, pas seulement la sienne mais celle des siens et de sa Culture, est au cœur du spectacle musical et théâtral imaginé par Emmanuelle Cordoliani et Stéphanie-Marie Degand sur les textes de deux poètes majeurs du XXe siècle : Ytshak Katzenelson et Paul Celan. Des récits poignants entrecoupés de pages pour violon seul de Bloch et Schulhoff et de la Sonate que le violoniste Yehudi Menuhin commande à Bartók en 1942.

Textes :

KATZENELSON, « Le chant du peuple juif assassiné » (extraits)
CELAN, « Entretien dans la montagne »

À l’issue du spectacle « Après la fin », la scénographe Emmanuelle Cordoliani et la violoniste Stéphanie-Marie Degand rencontrent le public.

En coproduction avec le Théâtre de Liège

Avec le soutien de la Wallonie


Biographies
Stéphanie-Marie Degand
Soliste, chambriste, concertmeister et cheffe d’orchestre (avec l’OPRL, en octobre 2010), Stéphanie-Marie Degand maîtrise les techniques et les codes d'un répertoire allant du XVIIe siècle à la création contemporaine. Formée au Conservatoire Supérieur de Paris, elle fréquente des personnalités comme Jean-Walter Audoli, Jacques Ghestem, Jacques Rouvier, Pierre-Laurent Aimard… mais aussi, pour la musique ancienne, Emmanuelle Haïm, William Christie, Christophe Rousset, Patrick Bismuth et Christophe Coin. Grand Prix Adami 95, 2e Grand Prix du Concours Ferras-Barbizet 97, Révélation Classique au Midem 98, Lauréate Natexis 99, Prix de la Sacem 2002, Révélation « Soliste Instrumentale » aux Victoires de la Musique, elle enregistre un CD pour violon seul qui marquera les esprits (« De Biber à Tanguy »). Avec le Concert d'Astrée, qu’elle fonde avec Emmanuelle Haïm, elle enregistre un répertoire allant de Monteverdi à Mozart. Elle grave aussi bien les concertos du Chevalier de Saint-George que celui de Tchaïkovski, en passant par Haydn, Schumann, Dubois… Vient de paraître : So French (avec la pianiste Christie Julien). À paraître, les Concerts Royaux de Couperin (avec Christophe Rousset) et les Sonates d’Onslow (avec Daniel Isoir). En 2015, elle fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles au Disney Hall, et fin 2016, est cheffe-assistante sur Don Giovanni de Mozart au Théâtre des Champs-Élysées.
Emmanuelle Cordoliani
À sa sortie du Conservatoire Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Emmanuelle Cordoliani est cooptée dans l’aventure de l’Institut Nomade de la Mise en scène. Rapidement transfuge du Théâtre vers l’Opéra, sa préférence va aux projets rares et atypiques, entremêlant texte et musique, qu’elle imagine dans le cadre de sa compagnie Café Europa. Dans cet esprit où voisinent la littérature et la musique, le Café Europa connaît notamment une fructueuse collaboration avec l’Opéra de Dijon à travers trois projets fondateurs : un Peer Gynt mêlant la musique de Grieg et le texte d’Ibsen avec l’Orchestre Dijon-Bourgogne, la création de l’opéra-conte La Jeune Fille sans Mains de David Walter, et celle des Carnets d’un Disparu de Janáček, augmentés d’une réflexion musicale et dramaturgique sur nos relations à la culture Rom. Elle travaille actuellement à un deuxième opéra-conte avec le compositeur Damien Lehman, Hansel et Gretel. Son expérience à la fois théâtrale et musicale l’amène naturellement à pratiquer le répertoire lyrique de langue française et en particulier les ouvrages où l’on peut entendre la voix parlée et chantée. Dramaturge et metteuse en scène, elle travaille avec des artistes prestigieux comme Natalie Dessay, Lambert Wilson, Éric Le Sage, Gordan Nikolitch, Stéphane DenèveDernière venue à l’OPRL : Festival Portraits de femmes (Jeanne au bûcher de Honegger, janvier 2016) www.emmanuellecordoliani.com
Tarifs

22 €

Réservation au Théâtre de Liège : +32.4.342.00.00
www.theatredeliege.be

Partage
| More
Extraits videos
Flash is required!

BLOCH, Nigun (version pour violon et piano)


Flash is required!

SCHULHOFF, Sonate pour violon seul


Flash is required!

BARTÓK, Sonate pour violon seul (extrait)